Bienvenue

Bienvenue sur le site www.villecresnois.fr
"La parole aux habitants"

Villecresnois.fr est une plateforme collaborative
pour les Villecresnois
par des Villecresnois
Creation site www.villecresnois.fr

samedi 18 novembre 2017

Villecresnes a un secteur pollué identifié dans le document relatif aux secteurs d'information des Sols (SIS) d'Ile de France

Villecresnes, au 2 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny avait une station service ELAN. En effet, la société CALDEO exploitait, sur ce site, deux installations de distribution de carburants, soumises à déclaration.

Le diagnostic pollution réalisé en 2005 a mis en évidence la présence :

  • Dans les sols : d’hydrocarbures totaux, de toluène, d’éthylbenzène et de xylènes.
  • Dans la nappe : de benzène, d’hydrocarbures totaux, de HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques).

En mars et août 2013, les analyses des eaux de la nappe, d’air intérieur (au rez-de-chaussée dans la boutique) et d’air extérieur, ont été réalisées. En août 2013, de nouvelles investigations ont été réalisées afin de déterminer l’extension de la pollution. Les résultats des analyses ont mis en évidence les points suivants :

  • L’impact situé à proximité de l’ancienne cuve D est en constante diminution depuis 2005, mais reste important.
  • La présence d’hydrocarbures est constatée, les BTEX dont le benzène sont présents au droit de presque tous les piézomètres.
  • La campagne de mesure, réalisée sur l’air intérieur, au sous-sol de la boutique et extérieur a mis en évidence l’absence d’impact. Seul le toluène a été détecté, avec des teneurs non significatives (2,09 µg/m3)

Au regard de ces résultats d’analyses, l’inspection a demandé donc à CALDEO de poursuivre la surveillance de la nappe et de transmettre un plan de gestion de la pollution, ainsi que les justificatifs de nettoyage, dégazage et neutralisation des cuves et tuyauteries de l’ ancienne station service. L'inspection a pris bonne note du fait que la réalisation du plan de gestion nécessiterait de compléter le diagnostic, notamment par des mesures de gaz des sols.


L’article 173 de la loi ALUR (Accès au Logement et Urbanisme Rénové) du 24/03/2014 prévoit l’élaboration de secteurs d’information sur les sols (SIS). La définition officielle d’un SIS est précisée à l’article L.125-6 du code de l’environnement : « L’État élabore, au regard des informations dont il dispose, des secteurs d’information sur les sols qui comprennent les terrains où la connaissance de la pollution des sols justifie, notamment en cas de changement d’usage, la réalisation d’études de sols et de mesures de gestion de la pollution pour préserver la sécurité, la santé ou la salubrité publiques et l’environnement. »
Autrement dit, les SIS concernent les terrains où la pollution avérée du sol justifie la réalisation d’études de sols et son intégration dans les projets d’aménagement. Cette élaboration de SIS est une classification et un recensement de ce type de terrains pollués. Une commune peut avoir zéro, un ou plusieurs SIS.
Dans le cadre de la 1re vague de création, 10 projets ont été déposés pour le département du Val-du-Marne. Ils sont répartis sur 7 communes : Boissy-Saint-Léger, Bry-sur-Marne, Gentilly, La-Queue-en-Brie, Maisons Alfort, Saint Mandé et Villecresnes.

Sources :
presse-villecresnois.blogspot.fr/2017/11/94-citoyens-des-secteurs-pollues-du-val.html
www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/les-secteurs-d-information-sur-les-sols-sis-dans-a3223.html

document complet :
94.citoyens.com/wp-content/blogs.dir/2/files/2017/11/projets_de_sis_du_94_vcompressee.pdf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire